Fédération des Festivals,

 Carnavals et Fêtes 26/07

POUR QUE VIVE LA FÊTE EN DRÔME ARDÈCHE !

Que faire en Drôme Ardèche ?

.

ANNULÉ

En raison des mesures prises pour lutter contre le coronavirus, de nombreux événements sont malheureusement annulés ou reportés. La FCF Drôme Ardèche vous donne toutes les informations. Ces dates restent bien évidement à confirmer en fonction de l'évolution de la situation :

 

SAINT RAMBERT D'ALBON

Salon des vins

16 et 17 octobre 2020

Annulé

ALLEX

Salon artisanal et gourmandise

Dimanche 8 novembre

Annulé

UPIE

Fête  des Bouviers

9 et 10 janvier 2021

Annulée

       

 

"Cacou" nous a quittés

Le comité des Bouviers de Loriol vient d’apprendre avec beaucoup de tristesse le décès de Marc Sabatier, dit « Cacou »,  à l’âge de 82 ans. Outre son implication dans le monde du rugby, Cacou s’est également engagé dans l’organisation de la fête des Bouviers de Loriol dès le début des années 70. En 1974, il accepte d’être Roi de la fête aux côtés de son épouse Michèle, dit « Cacounette», disparue en 2012. Puis, en 1978, il devient président du comité des Bouviers (poste qu’il occupera jusqu’en 2014), avant de créer dès 1979, la fédération des comités des fêtes Drôme Ardèche avec ses amis des comités voisins. Cacou était très attaché à son corso qu’il considérait comme le plus beau ! Grand organisateur et initiateur de projets, il pouvait compter sur « son » comité pour mettre en œuvre toutes ces idées. C’est ainsi qu’au fil des années, il fait grandir la fête et l’a fait connaître bien au-delà de Loriol, tout en faisant bien attention de toujours respecter les traditions. Un personnage au fort caractère qui a su concilier avec brio son métier de chef d’entreprise et son engagement dans le monde associatif.

Merci Cacou. Vive la fête ! Vive les Bouviers !

 

À la une

Cette année, les Fêtes des Bouviers et des laboureurs de la Drôme viennent d’être reconnues par le ministère de la culture au Patrimoine Culturel Immatériel Français. Depuis maintenant 2 ans, sept comités des fêtes ont travaillé sur ce dossier de candidature : Loriol, Montoison, Upie, Fauconnières, Beaumont-Monteux, Beaumont-lès-Valence et Saint-Paul-lès-Romans avec le soutien de la Fédération des Festivals, Carnavals et Fêtes de France. 434 pratiques en France, telles que la dentelle au fuseau du Puy-en-Velay, l’art des sonneurs de trompes, les fêtes de Bayonne et de Dax ou même la pétanque, sont aujourd’hui inscrites à cet inventaire. Ce label est une belle reconnaissance qui va permettre notamment d’améliorer la notoriété de nos fêtes auprès des médias et des institutions. Mais le chemin n’est pas terminé. Si les fêtes drômoises sont désormais reconnues au niveau national, le dossier va encore devoir être étoffé pourêtre présenté auprès de l’UNESCO et ainsi dépasser les frontières françaises. 

Suivez également l'actualité des fêtes en Drôme Ardèche sur Facebook

Où sommes nous ?